611 803 visites 12 visiteurs

L'UF- MACONNAIS AVEC LA FAVEUR DES PRONOSTICS...

25 août 2018 - 09:02

 le JSL - sport  du 24 /09/2018 Richard Montavon
Outsider à la montée la saison dernière, l’UF Mâconnais retente sa chance cette année. Avec Maxime Lafay, qui a décidé de rester au stade Pierre-Guérin, la troupe de Jean Acédo est certainement capable de réussir son pari.

Et si la meilleure recrue de l’UF Mâconnais s’appelait Maxime Lafay ? Auteur de 16 buts la saison dernière, pour son premier exercice en Régional 1, l’ancien joueur du FC Gueugnon a vu quelques étoiles filer dans sa tête. Plusieurs propositions de clubs plus huppés lui ont en effet été transmises. Mais l’attaquant, après mûre réflexion, a décidé de rester fidèle à Jean Acédo. Histoire d’aller au bout du projet : celui de monter en N3 à l’issue de la saison 2018-2019 ou 2019-2020.
La blessure de Donatien Cotinet a complètement modifié les plans de Jean Acédo

En conservant son meilleur joueur, l’UFM s’est offert quelques garanties sur le plan offensif. Car Lafay fut assez régulier tout au long de la saison dernière. Contrairement au reste de l’équipe, comme le reconnaît Jean Acédo. « On a perdu trop de points à domicile, déplore l’entraîneur. Pour aller au bout, il aurait fallu être plus régulier. »
L’UF Mâconnais a donc entouré les erreurs qu’il ne devra pas commettre cette saison. Pour cela, il s’est quelque peu renforcé. En attaque, Lafay sera épaulé par Serge Tra, un joueur provenant du Red Star et doté d’un gabarit imposant (1,85 m, 83 kg). « C’est un vrai numéro 9, dit de lui, Jean Acédo. Mais il peut aussi aller sur le côté gauche. »
« Les favoris, ce sont les deux équipes descendant de N3 »


L’UF Mâconnais avait également pris soin de renouveler sa confiance à Donatien Cotinet, un élément moteur du groupe. Acédo avait même un plan tout dessiné pour lui : le faire descendre d’un cran pour l’installer en défense centrale. Malheureusement, le joueur s’est rompu les ligaments du genou et sera indisponible six mois au minimum. Un véritable coup dur. Jean Acédo a donc demandé au très expérimenté Sébastien Grimaldi (38 ans et 92 matches de Ligue 2) de reprendre une licence de joueur.

Voilà pour la présentation globale de l’effectif et les forces en présence. Suffisant pour décrocher le Graal ? Beaucoup d’entraîneurs le pensent. Ce qui fait sourire le principal concerné. « Non pour moi, les favoris, ce sont les deux équipes qui descendent de National 3 » rétorque Jean Acédo dans un grand jeu de ping-pong.
Quetigny et Saint-Apollinaire sont évidemment des équipes à surveiller et prétendantes aux premières places. L’UF Mâconnais pourra rapidement se jauger puisqu’il rend visite dès dimanche au second nommé. Un choc qui peut déjà livrer quelques enseignements intéressants.

 

Commentaires

PUBLICITÉ

 

 

LA REPRISE POUR L'ECOLE DE FOOT