630 063 visites 12 visiteurs

QUI PEUT TIRER SON EPINGLE DANS CE NOUVEAU CHAMPIONNAT ?

19 août 2017 - 22:17

Qui peut tirer son épingle du jeu dans ce nouveau championnat ?

L’équipe de Paray, nouvellement promue en Régional 1. Debout (de gauche à droite) : Loudot, Perianayagom, Boullet, Laroze, Bardet, Gagneaud, Descharmes (co-entraîneur). Accroupis (de gauche à droite) : Longin, Perre, Bonamy, Michelet, Bernard. Photo René DUBOIS
Le plus haut niveau régional, dont le championnat débute ce samedi, est désormais divisé en deux. D’un côté les Bourguignons, de l’autre les Francs-Comtois. Une réforme qui ne change finalement pas grand-chose. Côté saône-et-loirien, six clubs tâcheront de faire bonne figure. De là à bousculer la hiérarchie ?
1re journéeÀ partir d’aujourd’huiLe Régional 1 n’est pas la Ligue 1. Difficile donc d’obtenir de précieuses informations sur le niveau de jeu des différentes équipes en lice. Mission encore plus difficile quand il s’agit d’aller se renseigner sur les équipes des départements voisins. Même les entraîneurs locaux (UF Mâconnais, Chalon, Louhans B, La Chapelle, Montceau B, Paray) ne possèdent pas pléthore de billes sur leurs principaux concurrents. En revanche, beaucoup s’accordent à dire que le Stade Auxerre est un sérieux candidat à la montée. Sylvain Ducloux, l’entraîneur de Chalon, confirme. « On les a joués et j’ai vu une très bonne animation offensive. Il n’y a pas de trou dans cette équipe, constate le technicien chalonnais. Ils peuvent espérer. Il y aura bien un promu aux dents longues aussi, comme Garchizy ou La Charité.

Mâcon se reconstruit. L’arrivée de Jean (Acédo) peut apporter quelque chose. »Ce que le principal intéressé, qui a repris du service après de longues années loin du banc de touche, n’ose à peine avouer. Certainement pour ne pas trop tirer la couverture à soi. « On verra bien. Je découvre vraiment le monde amateur entre ceux qui travaillent et ceux qui sont en vacances. Mais j’ai 25-30 joueurs à l’entraînement » se félicite-t-il.Avec un nouvel entraîneur à sa tête et des joueurs comme Lafay et Cotinet, indiscutables l’an dernier en CFA2, l’UF Mâconnais peut-elle se mêler à la lutte pour la première place ? « Le club a un projet sur trois ans pour monter en National 3. C’est une année de construction ou de reconstruction, on appelle ça comme on veut, mais pour aller au bout, il faut le moins de pépins possible. Il y a plein de paramètres. »

Richard Montavon JSL

undefined - samedi 19 août 2017

Commentaires

ASSEMBLEE GENERALE UF-MACONNAIS

10 novembre 2018 10:38

ASSEMBLEE GENERALE UF-MACONNAIS
CONVOCATION union-football-maconnais ASSEMBLEE GENERALE LUNDI19 NOVEMBRE 2018 -19H00 CHARNAY LES MACON MAISON DE CHAMPGRENON SALLE TILLEUL & ACACIA Sont convoqués : - Les adhérents licenciés, à jour de cotisation Sont invités : - Les membres... Lire la suite